Thakhek

Moins touristique que la Thaïlande, le Laos demeure une contrée près de sa nature et de ses traditions. Souvent, on le dit plus authentique. Se tourner vers le « pays du million éléphants » pour ses prochaines vacances signifie forcément faire un tour à Luang Prabang , Vientiane , Vang Vieng et Paksé. Ces destinations ont été rendus populaires par leurs nombreuses attractions. Néanmoins, bien d'autres localités laotiennes méritent le détour. C'est le cas de Thakhek. Voisine de la ville thaïlandaise Nakhon Phanom , cette ex-cité coloniale a de quoi séduire avec sa fameuse boucle , ses vieilles bâtisses françaises, ses balades le long du Mékong , son marché atypique, et le grand Bouddha de son imposant temple.

Histoire

Thakhek trimballe derrière elle un court et triste passé. Suite à la reprise de la ville par les forces communistes du Pathet Lao , l' armée française en a massacré les habitants le jour du 21 mars 1946. Selon les sources locales, celle-ci aurait impunément ôté la vie de 1500 à 3000 civils majoritairement vietnamiens. Certains affirment même que des dépouilles ont été jetées dans un puits.

Aujourd'hui

Le visage actuel du centre-ville est loin d'être aussi effroyable que celui des hécatombes d'antan. Aujourd'hui, il arbore une allure plus attrayante avec ses bâtiments et maisons à architecture datant de la colonisation française (la Cathédrale Saint-Louis par exemple), avec son impressionnant monastère Vat Sikhottabong et son stūpa datant du début du XIXe siècle (haut de 30 mètres) et bien d'autres encore.

Au cœur de Thakhek

Se promener à travers son centre-ville , c'est déambuler dans ses vieux quartiers où la vue sur la Thaïlande est imprenable. Longeant la route jouxtant le fleuve permet d'apercevoir hôtels, magasins, restaurants dotés de Wifi, et cybercafés. Son grand marché de Talat Lak Sawg promet une aventure insolite aux épris de gastronomie. De charmants chalands y vendent en effet des produits frais et/ou inhabituels tels que le serpent, la grenouille, la chauve-souris ou encore l'écureuil. Et pour ceux qui souhaitent couvrir de longues distances, des points de location de vélos et de scooters y pullulent.

Autour de la ville

Beaucoup de routards considèrent Thakhek comme un simple point de départ à différentes excursions aux environs de la région.

À quelques kilomètres du centre-ville se tapit la célèbre grotte de KongLor Cave. Elle se trouve dans le parc national de PhouHin Bun. C'est une des attractions phares du coin.

La découverte de ses tréfonds se fait à bord d'une pirogue motorisée. À travers une rivière souterraine de 7.5 km , les passionnés de spéléologie partent en vadrouille pour en explorer les confins. On y avance plongé dans les ténèbres et éclairé par la lumière de lampes frontales. Le paysage qui se dessine autour est renversant : formations calcaires , stalagmites et stalactites aux teintes bleues et orangées, cave principale de 90 mètres de large et de 100 mètres haut. À un moment donné, il faudra y effectuer à pied un passage tarabiscoté de pics rocheux et au besoin, déplacer l'embarcation à bout de bras.

Souvent, la plupart des visiteurs de cette caverne font une halte au village de Ban Nahin à 42 km du site. Quelques guesthouses , restaurants et stands de location de motos y sont mis à disposition. Autrement, non loin des grottes se trouve le village de Kong Lor. On y apprécie la vie décontractée de ses habitants et ses homestays. Le charme de cette localité se manifeste à travers ses troupeaux de buffles trainassant aux alentours, ses champs de tabac, ses rizières, ses pittoresques maisons et le sourire chaleureux de ses résidents.

La boucle de Thakhek

Cet incontournable loop constitue un circuit circulaire de quelques centaines de kilomètres. Il s'étend à l'Est sur la route 13 pour revenir au centre-ville par le Sud via la route 12. Selon les préférences, ce roadtrip s'effectue à moto, en cyclomoteur, en mini van climatisé ou à vélo. Le parcours dure en moyenne 3 à 4 jours mais cela dépend du type de transport choisi. Ceux qui tentent l'aventure devront faire face à des chemins capricieux voire difficiles avant d'atteindre les plus beaux sites de la région. Parmi les haltes immanquables de cette expédition se distinguent :

  • Tham Pha Fa ou le Buddha Cave (à 15 km de Thakhek)

Des paysages calcaires tracent la voie vers ce mystérieux endroit. Grotte cachée , elle est accessible via une passerelle surélevée et des marches bétonnées. 299 statues de Bouddha en bronze Sikhottabong et issus de l'ère Lane Xang y sont entreposées. On suppose que ceux-ci datent de plus de 300 ans. On peut aussi y voir des manuscrits sur feuilles de palmier avec des inscriptions sacrées.

  • Tham NangAen Cave et XiengLiab

Selon une légende, une belle et tragique histoire d'amour relie ces deux caves: celle du jeune novice Xieng et de la magnifique fille de l'ermite. À l'entrée de l' Aen Cave , les deux amants s'asseyaient et flirtaient à l'abri des regards d'où son nom Tham NangAen signifiant « grotte où l'on s'assoit et où l'on flirte ». Cette caverne possède un lac souterrain et est embellie par de captivantes formations calcaires. Et il y a un petit zoo et l'arbre géant Mai Kaphoung à proximité.

  • Le lac ThaFalang (à 1 km de la grotte de XiengLiab à l'Est et à 2 km de la route 12 au Nord)

Cette grande piscine naturelle rocheuse se trouve sur la rivière Nam Dom et est entourée par de bois et de karsts calcaires. Inaccessible en saison de pluies, elle est prisée pour ses baignades dans un cadre calme.

  • Le lac artificiel de Nam Theun

Nichée dans une zone protégée et près du village de Tha Lang , ce lac se démarque pour ses innombrables troncs d'arbres poussant au plein milieu de sa flotte. Des tronçons aux allures mortuaires ! Au passage, le centre des visiteurs de Nam Theun 2 invite tout curieux à s'informer sur le projet hydro-électrique du plateau de Nakai. L'entrée y est gratuite et c'est ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 12h00 et de 13h00 à 17h00.

  • Les rapides de Kong Keo , sis à quelques kilomètres aux abords du centre-ville
  • Le village de Tha Lang et ses deux charmantes maisons d'hôtes, le Phosy et la Sabaidee
  • Le lac de Khoun Kong Leng avec son lagon bleu et le gong de la pleine lune
  • La grotte de Tham Xang ou le mythe de la tête d'éléphant, celle de Pha Nya In avec son appel à la méditation et son eau miracle, et celle de Paseum Cave et son superbe lac

Climat et géographie

Thakhek est la capitale de la province de Khammouane. Elle est bordée d'un côté par le fleuve Mékong et de l'autre par NakhonPhanom. Sise à 350 km au Sud de Vientiane par voie routière, elle possède plusieurs similarités avec Savannakhet. Dans cette ancienne cité coloniale se dresse fièrement depuis le 11 novembre 20011 le troisième pont de l'amitié lao-thaïlandaise.

Pour ceux ayant prévu de faire du trekking , du tourisme ou du roadtrip ; la meilleure période pour venir à Thakhek est comprise entre le mois d'octobre et mars. Les mois à éviter sont juin, juillet et août. Pourquoi ? Beaucoup de pluies se profilent à l'horizon. Les routes sont glissantes à cause de la boue et bon nombre de grottes sont hors d'accès à cause de la montée des eaux.

Comment s'y rendre ?

Il n'y a que la voie terrestre qui mène jusqu'à Thakhek.

  • Depuis Vientiane

Dans la matinée, plusieurs bus partent de la station Sud toutes les 1 à 2 heures. Le voyage dure en moyenne 7 heures et le billet coûtent minimum soit 60000 kips (bus classique) soit 80000 kips(bus VIP). Il est aussi possible de réserver un pick-up pour 100000 à 130000 kips par tête.

  • Depuis Paksé

Il faut compter environ 10 heures de route en bus avant d'atteindre cette ancienne cité coloniale. Le prix du ticket depuis Paksé gravite autour des 60000 kips.

Une fois arrivé à la gare routière interprovinciale de Thakhek (à 5 km du centre-ville), il sera nécessaire de prendre un tuk-tuk. Le trajet ne devra pas coûter plus de 20000 kips par personne. En débarquant à la gare routière locale, on constate des songthaews ou taxi collectif stationnées aux alentours. Aussi, il y a la station de bus près de son marché du matin.

Comment circuler ?

  • à pied

La ville de Thakhek est assez petite. Il y est donc aisé d'en découvrir les recoins à pied.

  • en tuk-tuk

Les voyages en tuk-tuk peuvent atteindre les 40 000 kips pour les étrangers. Les chauffeurs font de la surenchère, espérant ainsi conclure une bonne affaire. Néanmoins, il faut jouer la carte de la négociation et se limiter à 20000 kips pour toute destination. Déjà que la liaison entre la gare routière et le centre-ville est plafonnée à 20000 kips par personne.

  • En vélo

Que ce soit pour circuler en ville ou pour effectuer la grande boucle de Thakhek , le vélo constitue un excellent moyen pour profiter du paysage et pour voyager rapidement. On peut en louer un dans la zone touristique du Mékong comme par exemple auprès du Travellers Lodge. Des cyclomoteurs y sont aussi disponibles.

  • En moto

Les virées à moto sont les plus prisées pour effectuer la loop de Thakhek. Il suffit d'en solliciter un auprès des établissements de la zone touristique du grand fleuve.

Infos utiles

Tarifs appliqués

La plupart des grottes ont un accès payant :

  • Kong Lor : 10 000 kips par individu ; parc de PhouHin Bun : 2000 kips ; remontée en bateau de la grotte : 120 000 pour deux personnes, 130000 kips pour trois passagers et seulement 110000 pour un navigant
  • Xang Cave : 5000 kips
  • Buddha Cave : 5000 kips par personne et 2000 kips par moto
  • Tham NangAen : 20000 kips par tête

Consignes spécifiques

Il y a certaines dispositions spécifiques à retenir avant de se lancer à la conquête de la région. Dans la grotte de Kong Lor , il faut apporter des vêtements appropriés et des caméras étanches pour toute visite en saison des pluies. En ce qui concerne Tham NongPafa , les femmes ne peuvent entrer sans être vêtues de la jupe traditionnelle lao : le sinh. Ces lieux sont ouverts jusqu'à 17 heures et la prise de photo est prohibée.

Conseils d'avant-départ

Voici de précieuses recommandations qui s'avèrent très utiles pour un périple à Thakhek :

  • vérifier le bon fonctionnement des vélos loués avant de partir sur route : freins, phares, odomètre
  • moto ou vélo, prendre des casques avec visières et masques ou bien s'armer de lunettes de soleil afin de se protéger le visage des insectes et de la poussière
  • prévoir une bouteille de carburant
  • faire un saut au Travellers Lodge : scrapbook et cartes y sont mis à disposition
  • apporter des produits anti moustiques, un maillot de bain, des vêtements chauds, des chaussures d'eau, des pansements, et une lampe frontale

Que faire ?

  • apparier trekking et roadtrip avec la boucle Thakhek
  • flâner à travers la ville et faire un tour du côté du marché
  • apprécier la vue depuis les sites naturels environnants et ses magnifiques couchers de soleil
  • à 15 km de Thakhek, se rendre au spot de grimpe et se délecter des plaisirs de l' escalade
  • faire une randonnée en pleine jungle vers les chutes d'eau de Na Sanam , près du village de KhounKham
  • Visiter les vastes grottes du Kong Lor
  • se baigner dans les eaux limpides du lac Tha Lang
  • se recueillir au grand temple de Vat Sikhottabong

Bonjour

Je suis Laurent de "Laos Mood Travel". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+ 856 (0)21 254 366