Les habitants du plateau des Bolovens

Le plateau des Bolovens se trouve au sud du Laos dans la région emblématique de Champassak, à 50 km à l'ouest de la capitale de cette province : Paksé. Il est un lieu incontournable, lors d'un séjour au Laos, où les baladent en moto sont légion. Les paysages tropicaux formés de rivières, jungles colorées, cascades, couplés aux villages alaks et katus, les plus grandes minorités ethniques vivant sur place, sont sublimes et restent ancrés dans la mémoire. La région est d'ailleurs basée sur l'agriculture et plus particulièrement la riziculture.

 

Les Katus

Les villages katus représentent parfois les premières étapes de la visite du plateau des Bolovens pour les voyageur, celle-ci durant souvent 2 à 3 jours en tout. Le premier que vous rencontrerez sûrement est Tad Lo, au nord de la région à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Paksé. Ici vous pourrez entre autre rencontrer deux éléphants se baignant dans la jungle, partir profiter de deux cascades emblématiques de la zone dont une, Tad Soung, offrant un panorama génial sur la campagne environnante, mais également en apprendre plus sur la culture katue ! Il faudra bien évidemment aller visiter les quelques hameaux traditionnels aux alentours de ce village, il est vrai, quelque peu touristique.

Les Katus, tout comme d'ailleurs les Alaks, sont un peuple animiste croyant en la force des éléments comme celle du vent et de la montagne qu'ils considèrent comme leurs protecteurs. Au Laos, ils vivent en majorité dans la province de Saravane mitoyenne au nord à celle de Champassak. Leurs villages sont généralement petits et formés d'une soixantaine de maisons au maximum, vous pourrez les reconnaître facilement à leur enceinte construite en bois. Les Katus maîtrisent l'art de la couture et nombre d'entre eux sont tisserands depuis des générations. Vous pourrez d'ailleurs visiter un atelier à une quinzaine de kilomètres à l'est de Tad Lo, après le village de Thateng. N'oubliez surtout pas d'essayer leur riz gluant !

 

Les Alaks

Tout comme les Katus, les Alaks font partie des 47 minorités ethniques vivant sur le territoire laotien. Ce peuple vit principalement dans le plateau des Bolovens et à une altitude moyenne (entre 300 et 900m). À l'instar des Katus, les villages alaks ne sont pas très fournis en terme d'habitants et les maisons sont traditionnellement bâties sur pilotis.

En plus d'une forte croyance animiste, certains villages alaks ont la particularité de chacun posséder un chaman. Ce dernier est le détenteur des connaissances et pratique des rites chamaniques pour guérir les malades et prédire l'avenir du village.

Les Alaks qui habitent par exemple dans le village d'Houayhe, à quelques encablures à l'est de Paksé, pratiquent encore la forge pour fabriquer divers ustensiles, ou tout comme les Katus, la couture. Vous pourrez trouver des tisserands alaks dans le village de Ban Laongam à quelques kilomètres avan Tad Lo.

Bonjour

Je suis Laurent de "Laos Mood Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+ 856 (0)21 254 366