Don Det

Pour ceux qui l’ignorent, Si Phan Don ou les 4000 îles se trouvent au Laos, c’est un peu comme ce que représentent les îles Baléares pour l’Espagne. Sauf qu’ici, cet archipel se tapit dans un fleuve et non au large de côtes marines.

Cet ensemble d’atolls se dresse le long du Mékong. Il est formé de plusieurs péninsules de tailles différentes. Et trois d’entre elles se démarquent particulièrement : Don Det, Don Khong et Don Khone.

De cet ensemble, Don De t demeure la plus petite, la plus populaire et la plus animée. Une rangée de guesthouses, de bars et de restaurants à prix raisonnable y ont trouvé refuge pour le plus grand bonheur des vacanciers. Les férus de détente et de distractions s’y plairont assurément. Néanmoins, elle a davantage à offrir que ses maisons d’hôtes et ses activités nautiques. Cette destination est un parfait panachage d’aventure, de détente et de nature.

Histoire

Le passé de cet endroit est loin d’être aussi mouvementé et chaotique que ces villes laotiennes dévastées par les guerres. De ce que l’on connaît, celle-ci formait avec Don Khone un réseau de transit entre le Laos et le Cambodge durant la période coloniale. Le pont reliant les deux péninsules et la voie ferrée facilitaient l’acheminement des marchandises. Cela permettait de dynamiser l’économie locale.

Il y a cinq à dix ans, l’île constituait une destination hors des sentiers battus. Plus authentique, elle était à l’époque connue pour son atmosphère placide et son cadre champêtre. Mais suite aux scandales du tubing à Vang Vieng en 2012, les jeunes vacanciers ont progressivement déplacé l’ambiance festive de cette ville à Don Det. Ce qui a permis un développement rapide de son secteur touristique.

Aujourd’hui

Le visage de Don Det se dessine autrement de nos jours. Son économie locale s’est davantage tournée vers le tourisme, une orientation résultant du développement d’activités. Rapidement, la localité est devenue un des détours incontournables au Sud du Laos.

Beaucoup de touristes affluent sur l’île pour pouvoir profiter d’un instant de détente, perché sur un hamac avec vue sur le fleuve. Ceux qui sont en quête de bungalows, d’un lieu pour admirer uncoucher de soleil et de diverses activités nautiques aimeront sans doutecette destination.

Comme Vang Vieng, Don Det est très fréquentée par les jeunes. C’est loin d’être une destination culturelle ou historique. Certains y viennent pour faire la fête, d’autres pour se détendre. Les locaux sont accueillants. Et les chances de tomber et de partager un bout de chemin avec d’autres étrangers sont élevées.

Il existe de multiples moyens de s’y distraire. Il est possible de profiter des joies d’une baignade dans une piscine privée o u bien dans le Mékong près d’une petite plage publique ou en contrebas d’une lignée de maisons d’hôtes.

Il est également possible de s’adonner à quelques heures de tubing le long du fleuve (10 000 kips pour la location). La plupart du temps, les gens débutent leur dérive sur une plage de Don Det pour terminer à pied vers le lieu de location du tube. D’autres préfèrent commencer par u n transfert en bateau dans la partie Nord de l’île. De là, ils se laisseront doucement emporter par le courant à bord de leur tube jusqu’au point de location.

Note : Pour des raison s de sécurité, il faudra être sobre avant de se lancer sur cette pseudo bouée. Aussi, il ne faut jamais dépasser le pont en tubing. Au-delà de cette zone se trouvent les dangereuses chutes et rapides de Li phi.

Sinon, il y a aussi la possibilité d’observerles dauphins d’Irawaddy à la frontière avec le Cambodge, en bateau ou en kayak. Autre option : aller de l’autre côté du pont en vélo ou à pied pour découvrir Don Khone. Ce grand viaduc ouvre notamment la voie vers les magnifiques chutes d’eau de Khone Phapheng, surnommées les « Niagara d’Asie ».

Note : Pour traverser le pont, il faut généralement payer 35 000 kips (ticket pour pouvoir atteindre les cascades de Don Khone).

Climat

Si l’on souhaite tirer le meilleur de l’île,il est préconisé de venir entre l e mois de novembre et le mois de mars. Dans cette partie du Si Phan Don, janvier est le mois le plus sec. Et en septembre, il y pleut en grande quantité. En mars, la température atteint des sommets avec une moyenne de 30.7°C. A contrario, décembre est le mois le plus frais avec une moyenne de 24.8°C.

Infos utiles

Argent : il n’y a aucun ATM (guichet automatique de billets) du côté des 4000 îles. Certes, des guesthouses troquent des devises étrangères avec la monnaie locale pour un taux risible. Néanmoins, il est conseillé d’apporter le maximum de kip depuis les grandes villes laotiennes.

Internet : le prix de la connexion dans les quelques cybercafés locaux est assez élevé : 400 kips la minute. Certains restaurants et guesthouses offrent une connectivité Wifi pour ceux qui disposent d’un ordinateur portable ou d’un smartphone. Autrement, il est possible d’acheter une carte SIM 3G, ainsi les tarifs internet sont moins chers.

Comment s’y rendre ?

Le bateau est l’unique moyen pour se rendre sur la péninsule. Depuis Paksé, il faudra rejoindre le bourg de Ban Nakasang par le biais d’un transport local (trajet de 2 heures et demie à 3 heures et demie/tarif : à partir de 60 000 kips).

Une fois au village, il faudra débourser 15 000 kips par personne (aller simple) et 5 000 kips par vélo à la billetterie du Mékong. Ce ticket permettra de monter à bord d’un bateau en bois en direction de Don Det.

Il est également possible de venir sur ce t atoll fluvial depuis le Cambodge. Pour cela, il suffit de prendre un minibus à Stung Treng pour 12 dollars (billet incluant le coût du ferry).

Comment circuler ?

  • A pied

Vu la grandeur de l’île, parcourir à pied ses 7.2 km de route se fait aisément en deux heures.

  • A vélo

Il est également possible de louer un vélo classique auprès des pensions et des restaurants locaux pour 10 000 kips la journée. On peut aussi disposer de vélo de montagne avec 24 vitesses pour 30 000 kips au Long Island Resort. Cette solution à deux roues est souvent choisie par les touristes souhaitant rejoindre Don Khone par le pont.

Bonjour

Je suis Laurent de "Laos Mood Travel". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+ 856 (0)21 254 366