Grottes de Pak Ou

Luang Prabang, nombreux sont ceux qui la connaissent comme étant la ville enchanteresse du Laos. Elle invite les voyageurs à une évasion culturelle inédite. Y faire un tour c'est inévitablement visiter les fameuses grottes de Pak Ou. C'est un passage obligé pour une virée touristique digne de ce nom, surtout pour les passionnés de spéléologie et de la religion bouddhiste. On pourra y admirer un duo de cavernes se démarquant par leur beauté et leurs innombrables statuettes bouddhistes. A mi-chemin entre Pakbeng et Luang Prabang, c'est un haut-lieu de pèlerinage où se mêlent religion et tourisme de masse.
## Quelques notes d'histoire

Certains affirment que les deux sanctuaires des grottes Pak Ou ont été établi par les Laotiens d'antan il y a plusieurs siècles de cela. On les estime à plus de 300 ans d'existence. Auparavant, elles servaient de lieu d'ermitage. Aujourd'hui, les locaux les utilisent comme un lieu de pèlerinage.
En ce qui concerne leurs statues bouddhistes, elles sont généralement faites en bois doré et taillées dans diverses formes. On sait peu de choses sur leur nombre astronomique. Certains remontent leur entreposage vers le XVIIIe et le XIXe siècle. Un inventaire a été établi par des archéologues australiens en 1996, malheureusement des pilleurs thaïlandais ont sévi peu de temps après, altérant ainsi les données récoltées. Ce qui fait qu'on ignore jusqu'à présent leur nombre exact.

Grottes et sanctuaires

Beaucoup préfèrent atteindre ces célèbres cavernes à travers une excursion fluviale, plus dépaysant et plus relaxant.

Les gens y viennent pour voir les milliers de petites sculptures en bois de Bouddha dont quelques-unes sont abîmées. Celles-ci sont disposées sur des étagères murales. Chacune d'entre elles arbore une position spécifique : méditation, enseignement, pluie, paix et inclinaison (nirvana). Au fil des décennies, les locaux y affluent chaque Nouvel An laotien pour demander bonne fortune et y déposer leurs anciennes statues. Certains propriétaires placent la leur pour pouvoir l'imprégner de l'énergie sainte des lieux et la récupérer quelques années plus tard. D'autres sont de simples ex-voto.
D'autres curieux sont davantage intéressés par ses sanctuaires flanqués à l'intérieur de deux caves calcaires : la ThamTing et la ThamPhum (ou ThamPrakachay).

ThamTing

C'est la plus petite des deux cavernes. Surnommée la « grotte des stalactites », elle est visible depuis la rivière. C'est aussi la grotte inférieure. Elle est dotée d'un meilleur éclairage de par ses ouvertures donnant sur le fleuve Mékong. Plus de 2500 bouddhas miniatures y sont exposés. Pour y accéder, il faut arpenter des marches raides et étroites.

ThamPhum

Cette grotte est plus grande. Elle est plus profonde mais moins saisissante que sa consœur. On y accède par des escaliers puis par un chemin menant à gauche, à 60 mètres du niveau de la rivière. Au bout du sentier, on arrive à l'entrée de la caverne. Un bouddha au ventre proéminent accueille les visiteurs. La porte en bois de teck est de toute beauté. Lorsqu'on pénètre dans cet antre, les ténèbres prennent le dessus. Le port d'une lampe torche y est alors essentiel afin de pouvoir parcourir ses 54 mètres de long. On y trouve : 1500 statuettes, plusieurs autels de recueillement, des fresques murales, et un vieux pont sculpté.

Orientation

Les grottes de Pak Ou sont perchées sur d'abruptes falaises dominant le fleuve Mékong. Elles sesituent à 35 kilomètres en amont et à 25 kilomètres au nord de la ville de Luang Prabang. Ces cavernes se trouvent entre Pakbeng et Luang Prabang, ainsi qu'en confluence du fleuve Mékong et de la rivière Nam Ou. Ses deux grottes constitutives sont localisées à l'ouest du Mékong.

Infos utiles


Ouverture

Tous les jours, entre 08h00 et 17h00.

Accès

L'entrée coûte 20 000 kips par personne. Le ticket s'achète au dock, à l'orée des grottes. Ce prix exclut le parcage du bateau. Des frais supplémentaires s'appliquent à cet effet. Il est à noter que le bateau de retour est le même que celui d'arrivée. Il est donc important de se rappeler de son batelier et de son embarcation.

Commodité

  • Il est possible de louer des lampes torche pour 1 € juste à l'entrée de la grotte ThamPhum.
  • Il faut prévoir des chaussures plates afin de faciliter l'accès aux cavernes.
  • Pour un trajet en bateau, le mieux est d'apporter de l'eau, de la crème solaire, un chapeau et des lunettes de soleil.
  • Une visite guidée des grottes Pak Ou depuis Luang Prabang signifie en principe que le guide se charge des frais d'accès.
  • Il est possible de faire une halte au Whisky village ou Ban Xang Hai sur le trajet retour en bateau.

Comment s'y rendre ?


En tuk-tuk

En optant pour ce transport local, on prend la route jusqu'au village en face des grottes. De là, il faudra prendre un ferry payant afin de traverser rapidement le fleuve. Ce parcours se fait en moyenne en 1 heure pour l'aller. Idem pour le retour.

En bateau

Tous les jours, des bateaux partent de Luang Prabang dès 08h00 du matin. Le débarcadère est implanté en face du temple Wat Xieng Thong de la ville. Le coût du voyage se négocie à 80 000 kips par personne ou 300 000 kips pour une réservation à titre privé. Plus la matinée est avancée, plus il est aisé de négocier la balade fluviale. Concrètement, on peut marchander un bateau entier pour 220 000 kips environ à partir de 10h30. Le long du Mékong, la traversée en bateau de la jetée de cette mégapole culturelle laotienne vers les grottes s'effectue en 1 heure et demie environ. Le retour peut se faire en 3 quarts d'heure. La péniche s'arrête généralement sur un quai non loin de la paroi rocheuse. De là tout le monde descend pour une exploration spéléologique à pied.

Bonjour

Je suis Laurent de "Laos Mood Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+ 856 (0)21 254 366