Grotte de Chom Ong

La grotte de Chom Ong est un magnifique abri-sous-roche où stalagmites, stalactites et formations rocheuses se révèlent être de toute beauté. Confinée dans une région difficile d’accès, l’endroit s’avère peu fréquenté par les touristes. Cependant, il vaut le détour pour l’aventure trek et spéléologie qu’il offre. De plus, les voyageurs et les passionnés de cavernes pourront associer leur exploration d’une authentique expérience de vie humaine auprès des Khamus du village de Chom Ong.

Histoire

La grotte de Chom Ong a officiellement été découverte en 2006. A l’époque, le département du tourisme d’Oudomxay effectuait une prospection de sites touristiques d’intérêt dans la région. En furetant autour du village du même nom, ses agents de terrain finirent par tomber sur ce bijou de la nature. Cela dit, les villageois locaux avaient déjà connaissance de cette caverne et ce, depuis belle lurette. Ils en exploitaient les recoins les plus accessibles pour chasser des chauves-souris, pêcher au sein de sa rivière souterraine et extraire du guano. Ceux-ci utilisaient le guano comme engrais ou comme poudre à canon et agent explosif.

Dès lors, les autorités locales ont mis en place des mesures pour permettre au village d’être valoriser et de rentabiliser la cave de Chom Ong au profit de ses habitants. Cela se fit dans une visée écotouristique. Cette initiative a été instiguée afin de réduire le seuil de pauvreté des locaux. Concrètement, ces derniers bénéficièrent d’ateliers de guide touristique et de cuisine. Dans le bourg, une maison d’hôtes a été édifiée. Cette découverte a permis à la population présente de faire évoluer leur niveau de vie.

Au début d’année 2009, des scientifiques issus du projet de grottes nord-laotiennes-européennes ont mesuré les premiers kilomètres de la grotte : 13.5 km. Parallèlement, le village avoisinant reçut des infrastructures d’hygiène et d’assainissement : toilettes, salle de bains commune et filtres en céramique pour disposer d’eau potable. Un an plus tard, les études et les estimations sur la caverne se poursuivirent. Au final, on retiendra une longueur supputée d’environ 16.5 km. Un panneau d’information fut ensuite placé à l’entrée de grotte et celle-ci fut ouverte au public.

Le village de ChomOng

Une des raisons poussant les voyageurs à s’aventurer dans la province d’Oudomxay au nord du Laos demeure leur curiosité vis-à-vis de la grotte de Chom Ong. Ceci dit, il leur faut faire étape à Ban Chom Ong pour pouvoir y aller. Ce bourg se localise à 45 km de Muang Xay. C’est un coin reculé difficile d’accès. On y trouve des maisons en bois rustiques et traditionnelles. Un peuple de quelques centaines de Khamus loge dans ces habitations. Ceux-ci vivent principalement de l’agriculture, mais grâce à la découverte des grottes à proximité, la bourgade reçut de nombreux appuis pour améliorer la vie de ces derniers.

Depuis, l’endroit est devenu un agréable lieu de vie pittoresque et authentique. Il est bordé de vastes champs de riz et surplombé de montagnes karstiques. On aime flâner entre les maisons, mais aussi observer les habitants s’atteler à leurs tâches quotidiennes et à leur pratique artisanale. Y rester un moment, c’est avoir l’occasion de connaître les traditions des Khamus et de s’immerger dans cette ambiance purement laotienne.

Il y a sur place une guesthouse en bambou où une nuitée coûte 15 000 kips. On peut y commander de délicieux repas pour 20 000 kips maximum.

À l’intérieur de la cave

À environ 5 kilomètres du village se trouve la grotte de Chom Ong. Cette caverne est nichée au creux de montagnes karstiques. Elle se caractérise par un étonnant réseau de caves. Elle fait partie des plus longs antres du Laos et demeure la plus étendue du nord du pays avec ses 16.5 km de galeries.

Les villageois l’appellent « Tham Chia » signifiant « cave de chauves-souris ». Ce surnom vient du fait que ces khamus y chassent ces animaux. Les touristes et les chercheurs la connaissent uniquement en tant que Chom Ong. Peu de visiteurs s’y hasardent du fait que la région soit difficile d’accès durant la période des pluies.

Y pénétrer, c’est avoir l’opportunité d’admirer son vaste intérieur pouvant atteindre les 50 mètres de hauteur, la rivière Nam Khang qui la parcourt, ses larges couloirs et tunnels, ses stalactites et ses stalagmites à la taille et aux formes impressionnantes, ses remarquables formations d’agglomérations, etc... Elle se particularise aussi pour ses boyaux superposés. A son niveau supérieur se dressent les « balcons » hauts de 15 mètres environ de son passage fossile. De là, on peut descendre progressivement pour rejoindre la partie où la rivière s’écoule. Ces deux parties se rejoignent au niveau d’un grand hall de 100 mètres de long.

Infos utiles

- La visite de la grotte de Chom Ong requiert la présence d’un guide . En solliciter un coûte en moyenne 50 000 kips par personne.

- Les villageois de Ban Chom Ong ne parlent pas anglais. Pour éviter les problèmes de communication, il est préconisé d’amener un guide local anglophone depuis Muang Xay.

- Seule une petite partie de cet abri-sous-roche s’explore sans équipement. Il faudra emporter avec soi une lampe torche si l’on souhaite s’enfoncer dans ses tréfonds.

- La route prévue pour cette expédition spéléologique s’avère assez longue. Le mieux serait de chausser des souliers bien trempés et adaptés au trekking.

- Cette aventure nature dure 5 heures minimum : trajet retour et visite inclus. Puis, il faudra rajouter 1 à 3 heures pour regagner le village de ChomOng.

- Cette expérience ne convient pas aux touristes peu aguerris. Il y a certains passages à escalader et des passages sur routes glissantes près des rivières.

- Ban ChomOng est dépourvu d’électricité et de signal téléphonique.

Comment s’y rendre ?

L’unique chemin menant à la grotte de Chom Ong passe par le village du même nom à proximité. Pour rejoindre ce bourg en question, il suffit d’emprunter la route de terre vallonnée reliant Muang Xay à Ban Chom’Ong. On peut effectuer la liaison à moto ou en voiture. Cela ne prend que deux heures et demie. Mais c’est seulement valable pendant la saison sèche. Durant la saison des pluies, ce trajet de 40 kilomètres devient aussitôt un parcours du combattant. Une fois sur place, on quitte le village en direction de la grotte. On compte trois quarts d’heure à une heure de marche pour arriver à destination, devant cet antre.

Tarif et horaire

La grotte de Chom Ong se visite de 08h à 17h. Le prix à payer pour y entrer s’élève à 10 000 kips par personne.

Bonjour

Je suis Laurent de "Laos Mood Travel". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+ 856 (0)21 254 366