Centre de sauvetage d’ours de Tat Kuang Si

Partir à la découverte des fameuses cascades de Kuang Si à Luang Prabang est souvent synonyme de nager dans des piscines turquoise, admirer de magnifiques bassins à étages et profiter de l’ombre des arbres. Mais les charmes de cet endroit ne se résument pas à cela. Effectivement, il est possible d’embellir cette idyllique balade nature et baignade avec un crochet au sein du parc à papillons du site et auprès de son centre de sauvetage d’ours noirs.

En pénétrant dans l’enceinte des chutes, vous pourrez de suite profiter d’une petite balade du côté de ce sanctuaire d’ursidés. Ces animaux sont les heureux survivants d’un trafic cruel et d’autres pratiques inhumaines. Ils y vivent paisiblement à l’abri du danger. Ils bénéficient de tous les traitements nécessaires à leur épanouissement : refuge, soin et socialisation. En famille, en couple, ou en solo ; c’est un charmant lieu à découvrir où prime le respect de la nature et le droit des animaux.

Un peu d’histoire

L’histoire de ce havre de paix pour ursidés a débuté quand les autorités laotiennes ont demandé l’aide de l’organisation caritative Free The Bear Fund. Ceux-ci avaient intercepté trois oursons débusqués par des trappeurs. Ce centre de secours admit le trio et leur administra les soins nécessaires. Depuis, celui-ci continue de recevoir tous les rescapés du braconnage.

C’est là qu’a débuté l’aventure du sanctuaire des ours de Kuang Si. En 2003, l’Australienne Mary Hutton a créé et établi officiellement ce site à l’intérieur du complexe de ces fameuses chutes d’eau. Cette dernière en a ensuite confié la gestion à l’association Free The Bear Fund. L’endroit a ainsi ouvert ses portes au public, ainsi qu’aux éventuels ours noirs asiatiques (ou lune) victimes de trafics illégaux, en effet, ces bêtes se font tuer soit pour préparer des mets typiquement locaux soit pour concocter des médicaments.

Au fil des ans, des extensions ont été apportées au complexe : des pistes balisées pour mieux connaître la faune et la flore locale, des plateformes d’observation, des maisons pour ursidés et des cages plus grandes. Parallèlement, ce site de protection mena de longs plaidoyers pour la fermeture de la ferme biliaire à ours de la ville de Luang Prabang. Ce fut une longue lutte mais qui a finalement porté ses fruits en 2011.

Visiter le refuge

Vous pourrez associer la découverte des chutes de Kuang Si à un tour du côté de ce site de conservation. Au sein de ce centre, ont trouvé refuge 38 ours lunes sauvés des griffes des braconniers. Sur place, vous pourrez contribuer directement à la préservation de ces animaux. Comment ? En faisant des donations, en achetant un tee-shirt ou autres goodies, et en commanditant un de ces mammifères à collerette.

En ce qui concerne la mission

Ce lieu accueille et reçoit des ursidés de montagne maltraités, récupérés par les autorités locales. Ceux-ci ont été capturés par des braconniers souhaitant les vendre à des agriculteurs adeptes du commerce de bile d’ours. La bile de ces ours est très prisés dans le domaine de la médecine traditionnelle laotienne. Autrement, ces animaux sont commercialisés pour la boucherie à des fins culinaires. Leurs pattes sont très utilisées pour une soupe typique du Laos. Avant de passer à la trappe, ils sont confinés dans des cages minuscules. Certains les utilisent à d’autres desseins : domestication, objet de foire, etc...

Aujourd’hui, les 38 individus recueillis – petits ou grands – vivent paisiblement au sanctuaire dans les maisons aménagées. En dehors de ces gîtes, ceux-ci profitent d’un lieu verdoyant, d’infrastructures de divertissement comme des balançoires et des hamacs, des enclos avec piscine et des ruisseaux annexes aux cascades de Kuang Si. Cela dit, vous y rencontrerez d’autres espèces fauniques rares et/ou menacées comme les macaques, les léopards, les tortues, les civettes, les pandas roux, et les oiseaux.

L’endroit continue d’en sauver et s’efforce de leur offrir un habitat digne de ce nom. Ce qui explique l’édification d’une quarantaine de maisons, d’une crèche, d’un hôpital, d’un centre de maintien pour pangolins, et plusieurs enclos . Les travaux sont encore au stade de réalisation. Ce site vient en aide à ces animaux, mais également à la population locale; effectivement il leur octroie des formations, des opportunités professionnelles ainsi qu’une source de revenus alternatifs.

Que voir sur le site ?

Amoureux de la nature et amis des bêtes, ce centre de refuge est une halte incontournable. En solo ou en visite guidée, vous pourrez les regarder s’adonner à leurs activités quotidiennes depuis des plateformes aménagées. Ici et là, ces boules de poils parées d’un collier blanc s’en vont jouer avec des pneus, gambader et trouver de la nourriture. Le site est assez spacieux pour leur permettre de s’épanouir librement : bienheureux et en bonne santé.

Vous aurez aussi la possibilité de prendre quelques clichés, de parcourir des chemins en bois et de contempler la nature environnante. Tout au long de ce parcours balisé se dressent des panneaux d’informations concernant les conditions critiques auxquels ces ours d’Asie sont confrontés au Laos . C’est une promenade sous le signe de l’émotion et de la conscientisation. Le bien-être et la joie des animaux sur place vous contamineront et vous réchaufferont assurément le cœur.

Pour terminer, profitez d’un déjeuner pique-nique non loin des fameuses chutes.

Comment s’y rendre ?

Ce centre se niche au sein du complexedes cascades de Kuang Si, dans le village de Thapene. Vous le trouverez au début de la piste menant vers les chutes.

Et pour rejoindre cette incontournable attraction de Luang Prabang, il faudra prendre la route sur 20 à 30 km environ, cap sud-ouest. Pour y aller, vous avez le choix entre différents types de transport :

Le tuk-tuk ou jumbo

Les trajets avec ce véhicule emblématique d’Asie se négocient bien. C’est pratique, rapide et abordable.

En minifourgonnette

En louer un inclut généralement le trajet aller-retour et le temps d’attente. Cela s’avère avantageux si l’on désire profiter au maximum des cascades et de ses alentours.

Le bus

Dex bus quittent chaque jour la ville de Luang Prabang : l’un à 11h30 et l’autre à 13h30. Ces cars restent généralement dans la zone de l’enceinte durant deux heures.

Vélo et moto

Ceux qui veulent tenter un trajet solo de Luang Prabang aux chutes de Kuang Si, l’option du vélo est à considérer. Le paysage est magnifique et la balade idyllique. Cela dit, ils devront se préparer à un trajet haut en couleur et en chaleur. Le trafic est faible, mais la distance à parcourir s’étend sur 50 km aller-retour, avec de nombreuses montées et descentes. Le soleil tape fort, ce qui nécessite une bonne protection solaire et une bouteille d’eau. Si vous ne voulez pas perdre de temps et fondre sous la chaleur, optez pour la moto.

Tarif et horaire

L’endroit est ouvert au public de 8h à 17h. Le meilleur moment pour visiter se situe aux alentours de 15h. En général, il faut prévoir une heure pour tout voir.

Le tarif d’accès aux cascades de Kuang Si s’élève à 20 000 kips par personne pour les étrangers. Cela comprend l’entrée au sanctuaire des ours.

Animal
1 photo

Bonjour

Je suis Laurent de "Laos Mood Travel". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+ 856 (0)21 254 366