Mont Phousi

Le patrimoine culturel constitue un des principaux attraits de la ville de Luang Prabang. Temples et monuments confèrent à cette dernière une dimension à la fois mystique et magique. Ses nombreux wats (monastères) l'embellissent et lui valent une notoriété grandissante auprès des touristes. Parmi ces joyaux religieux se démarque particulièrement le Mont Phousi. Cette « montagne sacrée » demeure un incontournable pour un détour du côté de cette cité enchanteresse. Le trajet qui mène à son sommet est pavoisé de quelques étonnants temples, jardins, et jungles luxuriantes. Son ascension permet notamment de bénéficier d'une époustouflante vue sur la ville et d'un lâcher d'oiseau à la pagode That Chomsi.

## Légende autour du Mont Phousi

On raconte que cette montagne sacrée disposait d'une fosse profonde servant de porte d'entrée vers le centre de la terre. Un jour, un moine et quelques villageois se sont entendus pour explorer la fosse. Le moine descendit, aidé de ses compères. Au fond, il trouva un fantastique trésor. Les villageois remontèrent le butin et enterrèrent vivant le bonze en bouchant le trou. Cependant, le moine usa de ses charmes magiques pour se tirer d'affaire. Il vainquit ensuite les sept gardiens du trésor. Peu de temps après, les échos de ces actes répréhensibles atteignirent le palais royal. Scandalisé, le roi de Luang Prabang condamna les villageois à battre tambours, gongs, et cymbales toutes les trois heures. Cela afin d'empêcher les dragons de perturber davantage l'humanité. Cette peine se mua en une pratique encore d'actualité près du temple de Wat Thum Thao.

## L'ascension du Mont Phousi

Cette colline sacrée culmine à une centaine de mètres au-dessus de la ville. Il s'agit d'une icône à la fois culturelle, religieuse et touristique pour Luang Prabang. En effet, les globetrotteurs s'y ruent pour pouvoir y admirer aurores et crépuscules sur le Mékong. Au sommet, ceux-ci sont gratifiés d'un panorama à 360°C sur la région environnante. Quant aux pèlerins, ils y viennent pour se recueillir et demander bonne fortune.

En gravissant ses 320 marches, on a la satisfaction d'une ascension pleine de surprises. En effet, plusieurs coins de charme sont à voir en cours de route : des temples où il fait bon de faire des offrandes et des prières, des points de vue pour profiter du magnifique paysage autour, des espaces verts et ombragés pour se ressourcer, etc. En chemin, on peut acheter des fleurs d'offrandes et des oiseaux en cage (les locaux pensent que le lâcher d'oiseau attire le bonheur et la chance ). Selon l'itinéraire choisi, on pourra passer par :

### Le Vat tham Phousi

Ce petit mais éminent temple se trouve à mi-hauteur de la colline. Il se particularise pour sa statue de Bouddha au ventre arrondi lové dans une petite grotte, ainsi que pour son Bouddha couché.

### Le Wat Siphoutthabath

Ce temple se trouve à la base des escaliers dans la partie nord de la montagne. Il est formé de plusieurs bâtiments et d'une large terrasse supérieure donnant vue sur le fleuve Mékong au nord et sur la rivière Nam Khan à l'est et au sud. On peut y rencontrer des moines et y flâner librement.


### Le Vat That Chomsi

Ce stupa doré se trouve au sommet du Mont Phousi. Il fut édifié en 1804 par le roi Anourouth. En 1914, quelques travaux de rénovation lui ont été apportés par le directeur des cultes d'antan Tiao Komakhoun Duang Chanh. Ce bâtiment bouddhiste se distingue pour ses 24 mètres de haut, sa base rectangulaire, et ses 7 niveaux coiffés d'une flèche dorée. C'est un des symboles de la spiritualité de la cité. Lors du Pee Mai Lao (nouvel an laotien), les femmes y placent des offrandes de fleurs : de la première marche en bas de la montagne jusqu'au pied de ce temple.

A la base du Tham Chomsi , il y a une terrasse octroyant une vision panoramique de 360° sur la ville. Si les conditions le permettent, on peut profiter d'une vue crépusculaire et admirer les derniers reflets du soleil sur le stupa.

## Infos utiles

Certes, le mont Phousi est un lieu fort attractif. Ceci dit, il faut bien choisir son créneau de visite. Le mieux serait d'y aller soit tôt le matin soit en journée. Il s'agit des meilleurs moments pour profiter pleinement de l'endroit et éviter les bains de foule.

Aussi, il est vrai que la vue sur le coucher de soleil au sommet est sans pareil. Cependant, c'est à ces heures que les gens affluent et inondent le coin. Autrement, il vaut mieux arpenter l'endroit tôt dans l'après-midi. Cela permet d'arriver en premier en haut, de se réserver une bonne place et de profiter du crépuscule.

Il faudra prévoir bouteille d'eau, chapeau et anti-moustique sur le trajet « montée ». Au bout de l'ascension, boissons et collations sont proposées à la vente.

## Tarifs et accès

L'entrée au mont Phousi est de 20 000 kips par personne. En général, c'est ouvert de 06h00 à 18h00. Il existe plusieurs chemins y menant : à travers des escaliers ou bien à travers des habitations. L'ensemble de ces voies aboutissent à la billetterie du site.

## Orientation

Cette colline domine le centre de l'ancienne ville de Luang Prabang. Elle se trouve entre les routes Thanon Sisavangvong et le Thanon Phousi. Elle s'élève au cœur de la vieille ville de Luang Prabang.

## Comment s'y rendre ?

Comme sus dit, il existe plusieurs voies menant en haut du mont Phousi. Le chemin le plus fréquenté demeure les marches situées en face du Musée Palais Royal , sur la route Thanon Sisavangvong. Un autre accès se trouve sur la Thanon Phousi, non loin du Bar Hive.

Alpinisme
7 photos

Bonjour

Je suis Laurent de "Laos Mood Travel". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+ 856 (0)21 254 366