Musée du Palais Royal

Luang Prabang, ce n’est pas seulement une histoire de temples bouddhistes, on y trouve de multiples attractions qui valent le détour. Parmi elles : le Musée du Palais Royal ou le Haw Kham. Il s’agit du Palais Royal reconverti en musée après l’abolition de la monarchie au Laos. De toute beauté, ce bâtiment impressionne par ses fabuleuses décorations, sa grande collection d’objets royaux, et son architecture mêlant Beaux-arts français et style traditionnel laotien.

Lors de votre visite du musée du Palais Royal vous pourrez découvrir son théâtre, le récent temple de Haw Pha Bang et le Musée national. Et comme lieu à ne pas manquer, on cite la petite salle abritant le fameux emblème du pays : le Bouddha Phra Bang.

Histoire

En 1887, l’ancien palais de Luang Prabang figurait parmi les bâtiments ravagés par l’armée chinoise. En 1904, l’édification d’un nouveau palais de remplacement fut instiguée sous le règne du roi Sisavangvong et durant la période du protectorat français au Laos. Celui-ci fut baptisé Haw Kham signifiant « palais d’or ». Il fut placé sur les rives du fleuve Mékong face au mont Phousi.

Il servit de lieu de résidence à la famille royale. Il fallu 5 ans pour achever la construction de cet édifice en brique et en bois de teck arborant un mélange d’architecture classique française et laotienne traditionnelle.

Après le décès du roi Sisavangvong en 1959, les derniers occupants de ce castel laotien furent son fils Savang Vatthana et ses proches.

En 1975, le parti communiste du Pathet lao renversa la monarchie et monta au pouvoir. La famille royale fut ainsi chassée du Palais. L’endroit fût scellé et interdit d’accès jusqu’en 1995. A partir de cette date, il fût reconverti en Musée national et ouvrit ses portes au grand public.

Structure et architecture de Palais Royal

Le Palais de Luang Prabang ne se limite pas à ses galeries d’objets d’antiquités. C’est un important complexe regroupant plusieurs structures.

Le Musée national

Celui-ci est une reconversion du Palais Royal. On y accède via une longue allée bordée de palmiers. En chemin, on peut apercevoir l’imposante statue du roi Sisavangvong.

Depuis 1975, tout ce qui se trouve à l’intérieur de l’édifice est plus ou moins bien conservé. Meubles et décorations sont pour la plupart d’origine et datent de l’époque des dernières heures de gloire de la monarchie laotienne. On peut y observer quantité d’objets : escaliers de marbre, collections d’armes, pièces d’art inestimables, peintures murales (représentant le Ramayana et des scènes vie locale), bijoux, collection de voitures américaines ayant appartenu au dernier roi du Laos et bien évidemment la couronne. Ce bâtiment est divisible en trois sections :

  • L’aile avant: abritant le grand hall, la salle de réception du roi et de la reine, l’ancien secrétariat, et une pièce attenante remplie de rares objets artistiques.
  • La salle du trône: où reposent les trônes des suzerains d’antan et des vitrines remplies de statuettes bouddhistes.
  • L’aile arrière: c’est la partie où se trouve le quartier résidentiel de la famille royale. Sur place, il y a des chambres à coucher, une bibliothèque, une salle à manger et une salle de musique.

Le Temple HawPha Bang

Ce bâtiment est également connu sous le nom de Wat Ho Pha Bang. Il s’agit du Temple royal se dressant en plein centre du complexe. C’est une pagode moderne établie en 2006 mais dont la construction débuta en 1963. Celle-ci est ornementée de magnifiques décorations. On y trouve un trône et un palanquin.

Elle sert aujourd’hui d’abri au palladium national : le Phra Bang. Il s’agit de la statue bouddhiste d’or la plus vénérée et la plus sacrée du pays. Elle fait 83 cm de haut pour un poids d’environ 50 kg. Elle a joué un rôle dans la détermination du nom de l’ancienne capitale Luang Prabang. A ce qu’il paraît, ce bouddha fut fabriqué au Sri Lanka il y a 2000 ans en guise de cadeau pour un roi khmer. Ce dernier en fit ensuite don en 1359 au roi Fa Ngum, le fondateur du royaume de Lane Xang. Des pilleurs siamois s’en sont par la suite emparés à deux reprises : en 1779 et en 1827. Mais en 1867, le roi Mongku (Rama IV) le restitua au Laos.

Le Théâtre du Palais Royal

En face du monastère du Phra Bang se trouve le théâtre du palais. Celui-ci est entouré de jardins et de fontaines. Occasionnellement, il ouvre ses portes au grand public pour diverses représentations. Le billet d’entrée pour assister aux spectacles varie de 80 000 kips à 180 000 kips.

Autres structures

Parmi les autres bâtiments constitutifs du palais, il y a le garage pour la barge royale, une salle de conférences, un édifice pour les expositions temporaires, une cuisine, un entrepôt, et un bâtiment pour le personnel.

Et dans cet ancien palais, il existe une petite pièce entourée de défenses d’éléphants et d’écrans de soie brodés par la reine où repose le Phra Bang.

Infos utiles

Voici quelques points à connaître avant de visiter le musée du Palais Royal :

  • La prise de photos et de vidéo est interdite. Mais apporter son appareil à l’intérieur est admissible.
  • Le port de sacs est non autorisé. Pour ceux qui en apportent, des casiers de rangement sont gratuitement mis à disposition à gauche de l’entrée principale. Il faut éviter d’y laisser tout objet de valeur (argent, caméra, bijoux, téléphone, etc.).
  • Les chaussures doivent être ôtées et déposées à l’entrée avant de pénétrer à l’intérieur. Le port de chaussettes est permis.
  • Il faut respecter le code vestimentaire en vigueur : port de jupe longue ou de pantalon pour les femmes. Il y a des sarongs (jupes traditionnelles laotiennes) de location au coin vestiaire. Les genoux, les bras et les épaules doivent être bien couverts.
  • La billetterie du site ferme 30 minutes avant la fermeture du complexe.

Tarifs et accès

  • Horaire d’ouverture : tous les jours, de 08h00 à 11h30 et de 13h30 à 16h00
  • Prix d’entrée (Musée et temple Haw Pha Bang) : 30 000 kips (étranger), 5 000 kips (Laotien)

Comment s’y rendre ?

Le Musée National de Luang Prabang se trouve dans son centre historique. Il se situe du côté de la rue Sisavangvong, à proximité du Wat Mai.

La marche à pied demeure le meilleur moyen d’atteindre ce site. Autrement, il y a l’option du tuk-tuk. La course à destinationde cette attraction coûte généralement 15 000 kips.

Musée
4 photos

Bonjour

Je suis Laurent de "Laos Mood Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+ 856 (0)21 254 366