Faire un trek dans le parc national de Nam Ha

Faire un trek dans le parc national de Nam Ha

01 oct. 2019

Nous vous parlions la semaine dernière de la région de Louang Namtha et des minorités ethniques qui sont venus d'installer ici, aux confins du Laos et de la Chine, il y a des siècles. Il est temps maintenant de présenter l'environnement autour de ces villages qui se sont créés. La plupart l'ont d'ailleurs été dans ce qu'on appelle aujourd'hui le parc national de Nam Ha qui démarre à 5 kilomètres à l'ouest de Louang Namtha. Cette zone écologique de 2224 km carrés est protégée par l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) et est considérée une comme aire disposant de nombreuses ressources renouvelables. Ce lieu est idéal si vous voulez effectuer un trek, physiquement pas très demandeur, qui peut vous permettre de rencontrer les minorités de la région.

  Faire un trek dans le parc national de Nam Ha  

Le parc national de Nam Ha accueille en son sein des ethnies du nord du Laos comme les Lantens ou les Akhas. Bien que vous puissiez effectuer des treks d'une journée dans le parc, la visite des villages et des minorités l'habitant nécessite de passer plus de temps. Trois voire cinq jours.

Une difficulté toute relative

Nam Ha est une zone très vallonnée comportant des altitudes variant de 500 à 2000 mètres. Les collines et montagnes sont toutes pourvues de forêts et jungles sur leurs flancs ce qui donne au lieu une image très verdoyante et naturelle, surtout au sortir de la saison des pluies à partir du mois de janvier. Les jungles que vous recontrerez sont très souvent denses et boueuses ce qui peut rendre difficile l'ascension de certains monts. Vous pourrez cependant tomber facilement sur des paillotes pour effectuer une pause. Vous passerez une ou deux nuits au milieu des arbres, et celles-ci seront plus ou moins ardues selon si vous dormez par exemple à même le sol sur des feuilles de bananier ou sur des lits de bambous surélevés qui, eux, favorisent l'isolation à l'humidité terrestre.

  Faire un trek dans le parc national de Nam Ha  

Les guides de la ville de Louang Namtha qui connaissent évidemment l'entierté de ces 2224 km carrés comme leur poche sont réputés pour prendre de nombreuses pauses en chemin, notamment pour les treks de 5 jours, ce qui aide au repos et diminue la difficulté des randonnées. Vous vous arrêterez pour manger, le plus souvent près des rivières en contrebas. Vous pourrez déguster notamment du riz gluant accompagné de légumes cuits comme des courgettes ou des carottes, le tout complété pourquoi pas d'un morceau de porc ou de poisson. Vos repas seront servis sur les fameuses feuilles de bananier et tout le monde mangera avec les main, à la bonne franquette !

  Faire un trek dans le parc national de Nam Ha  

Ces pauses permettront à tout le groupe de se reposer mais aussi de préparer les quelques ascensions plus aisément. Cela permettra également pourquoi pas d'en apprécier d'autant plus le but, car au sommet de certaines montagnes, de magnifiques vues sur toute la région s'offriront à vous.

La visite des villages de Nam Ha

Après une ou deux nuits à la belle étoile, vous arriverez très certainement vers les premiers villages du parc. Ici vous serez accueillis comme il se doit, les différentes minorités de la région ont l'habitude de recevoir des voyageurs et leur permettent d'apprécier le gîte et le couvert. Que ce soit chez les Lantens, les Akhas, ou tout autre minorité, vous arriverez dans l'après-midi, dans ces villages souvent surélevés offrant une vue imprenable sur les forêts environnantes.

  Faire un trek dans le parc national de Nam Ha  

Vous y resterez jusqu'au lendemain matin et dormirez soit dans un lodge aménagé pour les voyageurs, soit directement chez l'habitant, dans les deux cas vous aurez largement le temps de discuter avec les personnes du village. N'hésitez pas à demander l'aide du guide pour contourner la barrière de la langue. Vous mangerez cette fois-ci sur des tables et pourrez prendre l'apéro ensemble au coin du feu.

Selon la durée de votre trek vous visiterez un ou plusieurs de ces villages. Ils sont tous différents selon l'ethnie qui le peuple, et c'est à vous de vous en rendre compte, n'hésitez vraiment pas à parler avec les populations de leurs habitudes, leurs passe-temps, essayez d'observer et de comprendre leur mode de vie, vous aurez d'autant moins de mal à poser des questions. Ce travail n'est évidemment pas obligatoire mais il permet de savoir exactement qui l'on recontre lorsqu'on effectue ce genre d'expérience unique, et les souvenirs restent d'autant plus longtemps ancrés dans la mémoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Laurent de "Laos Mood Travel". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+ 856 (0)21 254 366