Le rituel du Tak Bat à Luang Prabang

Le rituel du Tak Bat à Luang Prabang

11 juin 2020

Traduit du laotien par « quête matinale des bonzes », le Tak Bat est un rituel de procession. Une tradition sacrée et millénaire que l’on peut facilement admirer lors d’un voyage au Laos. C’est à Luang Prabang que cette cérémonie est la plus réputée. En quoi ça consiste ? Quel comportement adopter ? On vous dit tout sur le rituel du Tak Bat à Luang Prabang !

Un rituel bouddhique ancestral

Le rituel du Tak Bat est une tradition bouddhique millénaire ! En effet, la religion bouddhiste prône le détachement matériel pour permettre de se connecter plus facilement à la nature, consacrer un maximum de temps aux prières et à la méditation et atteindre ainsi plus facilement le nirvana. Pour les moines bouddhistes, la tradition veut donc qu’ils soient dépourvus de tout accessoire superficiel. C’est pourquoi ils ne possèdent généralement que des habits, un rasoir, une aiguille et un grand bol que l’on appelle « patta ». Pour répondre aux préceptes bouddhiques, les moines, dénués d’argent et d’accessoires, doivent alors effectuer l’aumône auprès des habitants pour pouvoir se nourrir.

Vous l’avez compris, le Tak Bat est le rituel de procession qu’effectuent les moines tous les jours. A Luang Prabang, ce rituel se déroule depuis des siècles et est encore l’une des images les plus fortes de la ville. Tous les matins, avant l’aube, on peut voir les moines vêtus de leur robe safran, quitter temples et monastères pour défiler dans la rue, accompagnés de leur bol afin d’y recevoir de la part des fidèles, de la nourriture (du riz pour la plupart du temps mais pas que !), et parfois des fleurs et des bâtons d’encens. Les plus anciens se trouvent toujours en tête du cortège et sont suivis par les plus jeunes dont certains novices n’ont pas plus de 6 ans ! Si ce rituel permet d’offrir le repas aux moines, ces derniers remercient les aumôniers en leur offrant une rédemption spirituelle. Autrement dit, ce rituel contribue à assurer un bon karma à ceux qui y participent.

  Le rituel du Tak Bat à Luang Prabang  

Comment se comporter lors du rituel du Tak Bat ?

Vous l’avez compris, le Tak Bat est un rituel bouddhique on ne peut plus symbolique au Laos. Malheureusement, il est perçu par de nombreux touristes comme un simple spectacle culturel et beaucoup sont ceux qui ne respectent par le caractère sacré de cette tradition. Alors si vous souhaitez y participer, prenez soin d’adopter un comportement adapté. Pour ne pas commettre d’impair et ne pas mettre en péril cette cérémonie, voici la liste des choses à faire et ne pas faire en tant que touriste lors de la procession du Tak Bat à Luang Prabang :

  • Participez aux aumônes que si vous êtes bouddhiste : votre participation doit être une démarche religieuse personnelle et doit avoir du sens. Si ce n’est pas le cas, rien ne vous empêche d’apprécier la magie de cette tradition en vous tenant à l’écart. Quoiqu’il en soit, vous vous devez de garder le silence tout au long de la procession.
  • Habillez-vous convenablement : pour cela, vous devez couvrir entièrement vos épaules, vos jambes et le torse. Si vous participer aux aumônes, vous devez impérativement enlever vos chaussures.
  • Offrez du riz de qualité : si vous souhaitez donner du riz aux bonzes, l’idéal est de le préparer vous-même. Si vous ne pouvez pas, rien ne vous empêche de demander à votre hôtel ou auberge de le faire pour vous. Sinon, vous pouvez en acheter tôt le matin, sur le marché alimentaire. Dans tous les cas, évitez les vendeurs de proximité dont le riz n’est pas toujours de bonne qualité.
  • Faites preuve de respect lorsque vous utilisez votre appareil photo : lorsque vous faites des photos, tenez-vous à une distance respectueuse pour ne pas perturber moines et fidèles. N’utilisez pas le flash de votre appareil photo afin de ne pas nuire à la concentration solennelle des participants. Bien que vous souhaitiez immortaliser cet instant magique, on ne peut que vous recommander de poser votre appareil photo et de profiter pleinement du moment.
  • N’ayez aucun contact avec les moines : avant toute chose, il est strictement interdit de toucher un moine (surtout lorsqu’on est une femme). De la même façon, il faut éviter de les regarder dans les yeux. Pour leur montrer votre respect, vous pouvez vous incliner légèrement comme le font les laotiens dans la tradition. Enfin, les moines doivent toujours être situés en hauteur par rapport aux fidèles. Vous ne devez donc jamais vous positionner au dessus d’eux (sur des marches d’escalier, un muret…). Cela est considéré comme un manque de respect.

Florine Dergelet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Laurent de "Laos Mood Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+ 856 (0)21 254 366