Le Laos, terre de 24 nouvelles espèces naturelles

Le Laos, terre de 24 nouvelles espèces naturelles

26 déc. 2018

L’ONG internationale WWF a annoncé dans son rapport publié mercredi 12 décembre dernier, la découverte, sur l’année 2017, de 157 nouvelles espèces issues de la faune et de la flore dans la région du Grand Mékong, regroupant le Laos, le Cambodge, la Thaïlande, le Vietnam, et le Myanmar. Le pays au million d’éléphants enregistre lui l’arrivée de 24 nouvelles espèces animales et végétales.

La région du Grand Mékong, qui traverse la Chine, le Myanmar, le Laos, la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam, abrite un trésor de biodiversité. La faune et la flore comportent notamment des éléphants d'Asie, des tigres, des léopards, plusieurs espèces de pangolins, des ibis, des dauphins d'eau douce, etc. Le Mékong abrite à lui seul trois fois plus d’espèces de poissons que le fleuve Amazone. Un total de 2,6 millions de tonnes de poissons sont pêchées chaque année, ce qui représente 25 % des prises mondiales en eau douce.

Chaque année, des scientifiques participent à la description et à la classification des nouvelles espèces présentes dans la région du Grand Mékong. Certaines sont dénichées après un travail de terrain minutieux, voire parfois des mois de labeur sur place, et des années d'authentification en laboratoire.

Une plante extraordinaire

Le rapport confirme que les scientifiques ont découvert 24 nouvelles espèces animales et végétales au Laos. Il y a en tout 14 nouvelles espèces de poissons*, le gekko nadenensis un lézard encore jamais vu, et neuf espèces de plantes**. Parmi elles réside la thismia nigricoronata, ou thismia à couronne noire, « une plante extraordinaire » selon le Dr Pankaj Kumar, l’un des scientifiques qui a mis le nez dessus. Celle-ci, reconnue comme telle après 5 ans d’études approfondies, se développe sur les roches calcaires aux alentours de Vang Vieng, une petite ville au nord de Vientiane.

Le Laos, terre de 24 nouvelles espèces naturelles
La thismia ngiricoronata ©WWF

Seize nouvelles espèces de thismias ont été découvertes en Asie et dans le Pacifique lors des 15 dernières années. « Cette découverte-ci est très singulière et intéressante du fait qu'il s'agit du seul membre du genre qui semble avoir un pigment vert », explique le Dr Kumar. L'équipe de scientifiques a dores et déjà évalué cette espèce comme étant en danger critique d’extinction. Mais le chercheur sait où travailler désormais. « Le moins que l’on puisse faire c'est sauver les montagnes calcaires qui sont non seulement un habitat la thismia à couronne noire, mais aussi pour de nombreuses autres espèces intéressantes qui pourraient être découvertes dans le futur. »

Le Laos, terre de 24 nouvelles espèces naturelles
La thismia à couronne noire dans la paume du Dr Kumar ©WWF
 

* : carassius praecipuus / schistura epixenos / schistura crassa / schistura musa / schistura albisella / schistura systomos / glyptothorax porrectus / glyptothorax forabilis / schistura klydonion / schistura colossa / schistura thavonei / acantopsis rungthipae / acantopsis dinema / acantopsis ioa.

** : thismia nigricoronata / nervilia kasiensis / nervilia kasiensis / peliosanthes tatianae / tupistra orlovii / tupistra orlovii / peliosanthes hirsuta / strobilanthes namkadingensis / bulbophyllum jingdongense.

  Thibault Bourru

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Laurent de "Laos Mood Travel". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+ 856 (0)21 254 366